La neige tombe, paresseuse, elle aussi, c'est samedi matin.

Le silence se promène dans la maison, chassé par les pas des chiens, dérangé par le cliquetis des touches de mon clavier.

Les objets dorment, entassés dans les coins, le lavage, les jouets, les cartes de Noël à écrire, chut, laissons les se reposer encore.

Il y a des idées qui se réveillent péniblement dans mon cerveau. Une veut déjeuner, l'autre veut retourner au lit, la troisième n'a pas encore fini sa phrase que je l'ai assommée, elle commençait par : Il faudrait bien que... elle fut K-O avant d'aller jusqu'au bout de sa courte vie.
.
Une explosion, le téléphone qui sonne. Ma copine qui prépare la fête de sa fille. On dira ce qu'on voudra, mais y a des bonnes mères dans ce bas-monde et les statistiques sous-estiment leurs qualités. Faudrait suggèrer une enquête aux politiciens quand ils auront fini de jouer à "C'est qui qui est le chef".

Mon café s'achève, sans que s'achève l'envie d'en boire.

Il reste de la poudre de café, il reste du lait, et l'univers continue d'ignorer ma présence. Le bonheur tient dans ce peu de prémisses.

Une copine qui a un chum qui a un camion qui a un grand coeur lui a offert d'aller chercher son sapin de Noël. J'ai demandé à la copine de demander au chum de partager son truck pour un sapin pour moi aussi. Il est sur la galerie. Le sapin. Pas le copain, s'il était ici, il serait dans ..... , je tue l'idée tout de suite, c'est trop excitant pour un samedi matin paresseux.

Oups, une liste de choses à acheter s'annonce dans mon moment de paresse. Je la tolère, c'est une bonne intention. J'ai beaucoup d'indulgence pour les listes de choses à acheter. Surtout les inutiles.

Zut, un autre tremblement sonore, c'est ma mère qui téléphone. Pourquoi les mères s'activent-elles un samedi matin? oups, j'en suis une, en fait, sur papier. Et dans la bouche des mes enfants, maaaaaaaaaaamannnnnnnnnnnnnnnnnnnnn. ou M'mannnnnnnnnnnn. ou maman, maman, maman, mamannnnnnnnnnnnn. Il y aurait un bon rap, me semble à écrire avec ces rythmes là. Mais ça ne se vendrait pas. Les enfants le connaissent déjà et les mamans ne veulent pas l'entendre quand ce n'est pas nécessaire. Peut-être les grand-mères pour se souvenir du bon vieux temps? Ou pour se réjouir de ce que vivent, à leur tour, leurs enfants?

Le chum de ma fille dort avec elle. Elle a un lit simple. C'est le grand amour et ils sont minces, j'imagine. Ou jeunes. Ou quelque chose dont je ne me souviens plus. C'est un bon gars je pense. Il a flatté les chiens. Un homme qui aime les animaux, c'est un bon début. Et un gars de 20 ans qui dort dans un lit simple avec sa blonde chez sa mère dans un espèce de garde-robe sans fenêtre avec ses jeunes frères qui écoutent les comics du samedi matin, ça doit être un bon gars.

Ma mère m'a payé un store pour ma fenêtre en avant. Elle ne se pouvait plus de penser que l'été, je mettais une couverte pour tamiser le soleil. Ma mère a fini de décorer et de rénover sa maison. Elle a du temps à penser. C'est pas bon pour les mères, ça, que leur maison soit assez en ordre et rénovée. Elles ont du temps pour penser à celles des autres. Je note. plus, même, je mémorise. Mais je me connais, je suis déjà en train de penser à racheter un futon pour ma fille qui dort avec son chum dans un lit simple s'il reste de la place sur ma carte de crédit après Noël. Les synapses maternelles, c'est incurable.

Dans un de mes temps désespérés, je me suis réinscrit sur Réseau Contact. J'avais décidé de ne plus fréquenter ces sites, parce que ça prenait trop de mon temps. Et bien, j'ai eu peur pour rien, je n'ai eu qu'un seul message depuis un mois de la part d'un monsieur de 63 ans qui demeure à 200 km de chez-nous. Il a dit avoir le coup de foudre pour moi. J'ai éteint assez rapidement le feu de son amour, pour moi, il avait un assez bon paratonnerre, parce qu'il ne semblait pas très atteint pour ma douche froide. Par contre, étant donné que j'ai rempli ma fiche personnelle avec franchise, j'ai reçu des offres par courriel qui me semblaient répondre à ce que mon profil laissait supposer. Un truc pour perdre du poids, une publicité pour chirurgie esthétique, des crèmes de rajeunissement, des offres de REER et de plans de retraite, une publicité de contraceptifs, une autre de mise en forme et un livre: vivre seule et heureuse.

Manquerait-il quelque chose à mon bonheur que j'ignore?

La dessus, je vais aller préparer un semblant de dîner pour mes enfants, avant qu'ils rappent sur l'air de Mmmmmaaaaaaaaaaaaammmmmmmmmmmmmmmmmmmm, j'ai faimmmmmmmmmmmm.

Quesse qu'on mange
Quesse qu'on mange.
Quesse qu,on mange

Quand esse qu'on mange.
Quand esse qu'on mange.
Quand esse qu'on mange

Pas encore ça.
Pas encore ça.
J'ai pas faim.

On mange toul temps ça.
On mange toul temps ça.
Je peux tu me faire à dîner

C'est quoi le dessert.
C'est quoi le dessert.
C'est quoi le dessert

C'est pas à mon tour
c'est pas à mon tour (D'enlever la table)
C'est pas moi qui ai pris ça

Vous avez deviné qu'il y avait trois enfants présents pour dîner.

Je vous aime et vous embrasse