15 avril 2007

16, avril, mais ou étais-je?

là, est la question, où s'est envolé ce temps? réponse très simple, à la même place que s'est envolé beaucoup d'argent: au magasinage de la robe de graduation de ma fille de 17 ans, au magasinage des souliers qui vont avec la robe, au magasinage de la robe de la plus jeune (mais oui, ici , ils graduent après leur primaire, ) à l'épicerie, (trois semaines en ligne que j'ai les enfants, leur père étant musicien militaire s'en fut ten tournée loin de la mère patrie et loin de là mère de sa progéniture). hier t'encore, j'arpentais... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 20:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mars 2007

les bungees: sequel ou, la suite

Samedi soir, sur un air connu, mon chum m'annonce qu'il repart très tôt dimanche matin. Autre air connu: Panique en l'âme de la petite fille cachée qui se dit: ça y est, on remet ça, c'est l'abandon, le Titanic qui coule, Mario Dumont au pouvoir, Céline Dion qui chante du blues. Bon, comme je ne veux pas perdre ce qui me reste de dignité et d'amies, je me suis dit: va falloir qu'on règle ça. Mon chum voyant l'émotivité qui faisait surface (ben non, il est pas plus sensible que les autres hommes, je pleurais à chaudes larmes., me... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 04:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mars 2007

les bungees

c'est quoi? a) un ver de terre avec un très gros hameçon pour pêcher un très gros poisson, style, une Jocelyne qui mord aux crochets de l'émotivité b) une corde qui sert à lier les folles de mon genre qui se perdent dans les abisses des drames qui font bien 250 ml dans le plus profond? c) le bungee que j'ai dit que je prendrais en photo si mes élastiques amoureuses revenaient à la normale? Je sais qu'il ne faut pas étirer ni la sauce de peur qu'elle en goûte plus rien, ni l'élastique de la patience de peur qu'il... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 01:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mars 2007

patience et longueur de temps..

faisant plus que force et que rage, je me dédie à mon quotidien en me disant que la peine coulera avec les jours. Heu.. le printemps qui gonfle l'eau de la rivière emportera dans ses flots mes sanglots amers. non? d'accord. En attendant, j'ai eu la joie de découvrir une jolie maxime de LA fontaine et la surprise d'entendre la fiche de mon cellulaire exploser quand je l'ai branchée pour le recharger. c'est que, dans mes précipitations zhabituelles de mère de famille, je branche mon cellulaire sur le poêle et comme je... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 03:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2007

rien de rien

Il y a un nouveau film sur Piaf. Non, rien de rien,non, je ne regrette rien. ben moi. si. mais à quoi bon? ça fait pas une belle chanson. toujours est-il que j'ai encore cassé avec mon chum. la dernière fois, ça avait duré trois jours. Cette fois-ci, étant donné que ni lui ni moi avons fait de dépressions, que j'ai eu une journée normale au travail. D'habitude, je fais des migraines, des maux de ventre, des affaires psycho-somatique qui ne m'empêchent pas de pleurer comme une Madeleine. Je n'aurais pas idée de faire des... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 00:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 février 2007

Saintes habitudes

voici une de mes causes principales de préoccupation. donc, toujours est-il que je réfléchissais à comment je pourrais bien me convaincre de reprendre mon régime abandonné si souvent. Le hic, la dedans, c'est la culpabilité. Le propre de la dite émotion, c'est qu'elle fait manger. le hic de la chose, c'est que manger crée l'émotion. Vous voyez sans problèmes l'évidence du vice dans le cercle. On pourrait dire que c'est parce que j'ai la fibre judéo-chrétienne. J'y ai songé aussi. En relisant le classique du texte, la... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 21:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]

11 février 2007

bouillon de poulet

voici un lien pour des histoires style Bouillon de poulets, c'est tellement touchant! bon, et ça fait du bien http://www.bouillondepoulet.com/fideleasonreveI.htm
Posté par Feeine à 03:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2007

voyons la vie du bon côté

j'ai perdu le fil qui relie mon imprimante à mon ordinateur. pas moyen de rien imprimer. bon, d'un côté, ça sauve de l'encre, mais d'une autre, ce que ça dépense de salive, ben oui, où est le fil? avez-vous vu le fil? non, on peut pas imprimer ton devoir qu'il faut que tu remette sans fautes voilà deux jours! Mes deux chiennes fréquentent le dessous de mon lit car elles sont terrorisées par le toutou en peluche de Jean-François. Après avoir calmé les pompons et les peluches, je me suis rendue compte que lui et son... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 19:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 février 2007

les deux minutes de la madame, en ce 2 du deuxième mois

je vous ai fait un portrait de ce que représente l'arrivée à la maison avec ma gang. Vous avez tous devinez que ce qui revient doit également partir le matin. Le hic, c'est que ça doit partir en heure, chrono pour être à temps entre autres à l'école, chez ma mère et chez mon employeur. Or, à huit minutes 22 à la radio, il y a les deux minutes du peuple de François Pérusse. J'ai deux minutes pour mon plaisir, pour me déconnecter, que de bassesses je n'ai pas fait pour écouter! j'ai pitcher mes enfants dans la cour d'école,... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 01:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 janvier 2007

La vie est une succession de renoncements

Ah! quelle vie! voici mon dilemne le plus récent. Hier soir, je vais souper chez ma copine. Nous sommes trois, ma participation, outre de bitcher un peu, de rigoler pas mal est d'apporter le dessert acheté chez la pâtisserie vedetteenville. Parce que je ne suis pas certaine des goûts des copines, j'en achète six, me disant que deux chacune et un minimum de choix, ça va aller. Or, nous n'en avons consommé que trois. j'en rapporte trois à la maison. Il en reste deux. (mais oui, je sais compter, c'est m'abstenir de gourmandise que... [Lire la suite]
Posté par Feeine à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]